Cours de Musique à Bruxelles & Uccle Cours de Musique à Bruxelles & Uccle
  • 0 Bonnes résolutions : comment se (re)mettre facilement au piano ? ...

    0.00 of 0 votes

    Avec la nouvelle année vient le lot habituel de bonnes résolutions : mieux manger, se remettre au sport, prendre moins souvent la voiture, voir plus régulièrement ses amis, travailler moins ou mieux, la liste est longue et variée selon les priorités de chacun. Et si cette année, votre résolution s'axait autour de vos loisirs, et plus précisément autour du piano ? Ludique mais aussi très bénéfique pour la santé mentale, la pratique régulière du piano peut apporter un vrai changement dans votre vie. Voici quelques pistes pour vous (re)mettre facilement au piano après le 1er janvier.           Définir ses objectifs au piano de façon réaliste et optimiste Si votre principal objectif concret est de savoir jouer aussi bien que le talentueux pianiste Lang Lang, ou au contraire, si vous ambitionnez seulement d'apprendre la gamme de Do majeur, il y a fort à parier que votre résolution ne tiendra pas jusqu'en février. La première étape est donc de mettre en place plusieurs objectifs à court, moyen et long terme. Ces objectifs doivent être réalisables dans le temps imparti, concrets et intégrés dans votre planning. Vous pouvez vous inspirer de ces quelques exemples, à adapter à votre niveau : Apprendre un morceau facile que vous aimez; Savoir déchiffrer une partition de piano pour pouvoir la jouer; Être capable de restituer un morceau de piano sans la partition; Jouer un morceau pour une personne ou une occasion spéciale; Apprendre les bases de l'improvisation en jazz; Enregistrer une vidéo et la publier en ligne; Jouer avec un autre musicien ou dans un groupe; Être capable de rejouer un morceau à l'oreille; Maîtriser les techniques de jeu virtuoses. Chaque objectif s'illustre avec des points concrets qui vous aideront à l'atteindre. Par exemple, pour préparer un morceau à l'occasion d'un anniversaire, vous pouvez décider de rechercher la partition, de la déchiffrer seul, de prendre des cours particuliers de piano pour apprendre à bien la jouer puis de la jouer d'abord devant un de vos proches.           Jouer du piano dans de bonnes conditions La tenue de vos objectifs dépend en partie du plaisir que vous trouvez à jouer du piano. Il est très important d'avoir un piano en bon état pour progresser et poursuivre l'apprentissage du piano dans des conditions adéquates. Si vous n'avez pas d'instrument adapté, il est sans doute temps de vous offrir un nouveau piano acoustique ou numérique. En cas de difficultés financières, n'hésitez pas à regarder du côté des locations de piano, plus intéressantes que l'achat d'occasion si vous avez du mal à juger de la qualité de l'instrument. Vous avez déjà un piano à la maison ? Remettez-le en état, surtout s'il n'a plus servi depuis longtemps. Dépoussiérage et accordage (pour les pianos acoustiques) sont de rigueur.       Une fois que votre instrument est prêt à vous accompagner dans votre pratique, créez-vous un espace confortable et un peu à l'écart du reste du logement afin de vous entraîner tout à votre aise. Une bougie, un coussin, un bon tabouret réglé à la bonne hauteur, une lumière bien ajustée, un meuble de rangement pratique pour vos partitions donneront une autre saveur à chacune de vos séances de répétition. Faire face aux difficultés en piano et progresser à son rythme La difficulté dans une bonne résolution, ce n'est pas de la prendre, ni même de la commencer. Les obstacles arrivent après quelques jours, lorsque la motivation décroît et que le quotidien reprend ses droits. Vous devenez alors un spécialiste de la bonne excuse pour ne plus jouer : Manque de temps avec la reprise du travail; Fatigue consécutive au changement de saison; Douleurs aux doigts, au dos, à la nuque; Difficulté à se concentrer après la journée; Vie familiale prenante; Manque d'objectifs, baisse de motivation, voisinage peu conciliant... Quelle est la botte secrète pour parer à ces situations ? L'anticipation. Prévoyez le plus tôt possible la plus grande partie des obstacles qui vous attendent, comme les difficultés du pianiste débutant qui risquent de jalonner votre parcours, les imprévus relatifs à votre travail ou à vos enfants, les contraintes horaires et physiques de vos journées.           Imaginez ensuite une solution à chaque obstacle. En cas de baisse de motivation, tournez-vous vers un professeur pour vous forcer à garder des échéances. En cas de fatigue, allégez vos séances ou réservez-les au week-end. En cas de douleurs physiques, prenez soin de vous et pianotez seulement pour le plaisir pendant quelques jours. En cas de difficultés techniques, cherchez des aides sur internet, auprès d'un professeur ou dans un livre de méthode. Ainsi préparé, vous aurez toutes les chances de conserver vos bonnes résolutions et de continuer à progresser en piano jusqu'à l'année suivante.

  • 0 Cours de musique pour adultes : les 10 questions que vous vous posez ...

    0.00 of 0 votes

    Les adultes se posent une multitude de questions concernant l'apprentissage de la musique.Découvrez les 10 questions les plus fréquentes (et leurs réponses)... sur le solfège, le répertoire, comment concilier musique et vie professionnelle... Une bonne base pour commencer à réfléchir à vos cours de musique !   1. Vais-je devoir faire du solfège avant de débuter la musique ? Depuis toujours, vous avez envie d'apprendre à jouer d'un instrument. Si vous êtes débutant, vous vous posez certainement cette question : vais-je devoir prendre des cours de solfège avant de jouer d'un instrument ? Vais-je devoir repasser par les bancs de l'école, ou pire, passer des examens ? Au conservatoire, pour les enfants, il est habituel de proposer des cours de solfège pendant un ou deux ans avant de pouvoir apprendre un instrument ou apprendre à chanter. Heureusement, pour des cours de musique pour adultes on propose généralement une pédagogie adaptée aux souhaits des élèves. Votre professeur de musique pourra vous faire commencer directement avec votre instrument, même si vous choisissez une discipline classique comme le violon ou le hautbois : l'apprentissage du solfège se fera alors en même temps que l'instrument. Pour certains instruments, vous pourrez, au moins au début, apprendre sans solfège « classique ». Pour le chant, on propose souvent de travailler à l'oreille, surtout pour la variété ou le rock. Pour la guitare, il existe un système d'écriture de la musique plus simple que la notation classique que l'on appelle tablatures. Dans tous les cas, quand vous commencez les cours d'instrument ou les cours de chant pour adultes, renseignez-vous sur les différentes pédagogies concernant le solfège et choisissez un professeur de musique qui pourra s'adapter à vos envies et votre manière d'apprendre.   2. Suis-je obligé de commencer par la musique classique ? Vous rêvez de prendre des cours de piano, mais vous êtes plutôt jazz. Vous avez une guitare, et vous êtes un fan de Django. Au violon, vous êtes plutôt musique tzigane que baroque ? Pas d'inquiétude ! Certes, la musique classique est très formatrice, car elle répond à des règles, justement, classiques. C'est donc un excellent moyen de commencer la musique. Mais vous n'aurez pas à subir des années de cours qui ne vous intéressent pas avant d'accéder à ce qui vous plaît. Les professeurs savent bien que pour que leurs élèves progressent, il faut qu'ils prennent un maximum de plaisir dans la musique. C'est notre moteur ! Surtout quand on est adulte, qu'on travaille, on n'a certainement pas envie de s'imposer des contraintes supplémentaires. Votre professeur saura vous proposer des morceaux dans des styles qui vous plaisent, quitte à les simplifier, et qui vous permettront de progresser dans la direction que vous avez choisie. Et pourquoi pas ? Il pourra peut-être vous proposer des morceaux dans des styles musicaux que vous ne connaissez pas, et qui pourront vous ouvrir bien des perspectives.   3. Puis-je jouer les morceaux de mon choix ? Quand on commence la musique à 7 ans, généralement, on n'a pas trop d'idée de ce qui nous plaît. C'est donc au professeur de proposer les différents styles musicaux pour que l'enfant affirme son choix progressivement. Au contraire, un adulte a déjà ses propres goûts, plus ou moins affirmés. Peut-être même avez-vous déjà joué d'un instrument, et vous savez donc parfaitement ce qui vous plait, ou pas ! Si vous avez un objectif de morceau précis en tête, vous devriez en parler avec votre professeur de musique. Il saura déjà vous dire si ce morceau est à votre portée ! Si c'est le cas, il devrait pouvoir vous aider à le travailler. Sinon, il existe deux possibilités. Soit votre professeur peut transposer le morceau, c'est-à-dire le simplifier pour le rendre plus facile. Sinon, il pourra vous proposer d'autres morceaux du même artiste ou du même style, qui vous permettront de progresser et d'arriver pas à pas à jouer l'air de vos rêves ! Dans tous les cas, avoir un objectif précis en tête est extrêmement bénéfique : c'est ce qui vous pousse à surmonter les difficultés et à persévérer dans votre apprentissage !   4. En combien de temps puis-je apprendre la musique ? C'est une question que se posent beaucoup d'adultes qui débutent. La réponse n'est pas facile ni universelle. D'abord parce qu'on peut apprendre un instrument pendant toute sa vie et continuer à progresser. Donc tout dépend de l'objectif que vous vous fixez ! Ensuite parce que votre avancée dépendra beaucoup du temps que vous pourrez consacrer à votre instrument. En jouant régulièrement, par exemple 15 à 20 minutes par jour, vous verrez que vos progrès seront spectaculaires. Enfin, la progression est différente dans tous les instruments. Par exemple, si vous commencez les cours de piano, vous serez surpris de pouvoir jouer un vrai air dès les premières minutes. En revanche, si vous vous lancez dans la clarinette ou le saxophone, cela vous prendra quelques jours avant de pouvoir « sortir » un son : cela n'en fait pas des instruments plus difficiles. Simplement, les phases d'apprentissage ne sont pas les mêmes. Dans tous les cas, si vous souhaitez être autonome avec votre instrument, cela vous prendra certainement quelques mois de cours. Mais généralement, les adultes ne s'arrêtent pas là : vous verrez, vous serez tellement fier de vos progrès que vous aurez toujours de nouveaux objectifs !   5. Si je n'ai pas beaucoup de temps ? C'est bien connu, la musique demande un peu d'investissement personnel. Entre le travail, vos enfants, vos amis, vous ne voyez pas du tout comment vous allez pouvoir caser des cours de musique. Prendre des cours de musique adulte, ça implique pas mal d'organisation personnelle. La clé, ce n'est pas de beaucoup travailler. Surtout que vous n'ambitionnez pas d'être un virtuose ! Le secret, c'est plutôt la régularité. Essayez de vous ménager quelques minutes chaque jour rien que pour vous et votre instrument, idéalement 15 à 30 minutes. Inutile d'en faire plus, sauf si vous en avez envie ! Vous êtes rentrés tard du travail et vous ne rêvez que de votre canapé ? Profitez-en pour jouer sur votre instrument, sans penser à vos exercices ou aux morceaux que vous travaillez. Laissez vos doigts (ou votre voix) vagabonder. Si vous en avez l'énergie, travaillez un peu ce que vous a demandé votre professeur. Vous verrez : cela vous apportera joie, fierté, détente. C'est mieux que de s'affaler devant sa télé non ?   6. Est-ce qu'il est trop tard pour commencer ? On entend souvent qu'il est plus facile d'apprendre la musique quand on est enfant. A bien des égards, il est vrai que les enfants apprennent plus vite que les adultes. Tout d'abord, parce qu'ils sont habitués à apprendre ! Reconnaissez que notre vie d'adulte ne nous laisse pas beaucoup de temps pour découvrir de nouvelles choses. Et savoir travailler, ça se travaille ! Evidemment ce n'est pas la seule raison : notre capacité d'adaptation, notre entrain à découvrir et assimiler de nouvelles choses est un formidable atout quand on est un enfant. On est aussi moins timide et on a moins peur de l'échec, avouez que ce n'est pas évident de passer outre quand on est adulte. Mais commencer la musique adulte a aussi ses avantages : d'abord, votre motivation. C'est vous qui avez fait le choix réfléchi de commencer la musique. Vous avez choisi votre instrument, vous savez ce que vous voulez jouer. Il est également plus facile pour un adulte, dans les moments de difficultés, de prendre du recul et de continuer à viser un objectif. Les adultes ont également plus de facilités à analyser les erreurs et à travailler dessus. Quoi qu'il en soit, vous ne progresserez peut-être pas aussi vite que si vous étiez enfant. Mais vous progresserez, c'est certain : on n'a jamais vu quelqu'un « ne pas y arriver », cela n'existe pas !   7. Quels sont les bénéfices des cours de musique pour un adulte ? Il est impossible de résumer rapidement tous les bienfaits de l'apprentissage de la musique en tant qu'adulte ! Ils sont innombrables ! Tout d'abord, si vous prenez des cours de musique pour adultes, vous retrouverez ce que vous avez peut-être un peu oublié : votre faculté à apprendre quelque chose de nouveau. Quel plaisir de se sentir sollicité ! Finalement, vous êtes encore capable de vous concentrer pendant une heure ! Et oui, on peut encore progresser à 40, 60 ou même 80 ans ! En apprenant la musique, vous entraînez votre cerveau : mémoire, coordination, capacité d'analyse de votre morceau. Vous entraînez aussi votre corps : les cours de piano ou de batterie vous permettront de développer votre coordination. Le chant vous obligera à maîtriser les organes de la voix. Les instruments à vent apprennent à gérer votre souffle. Le violon, l'alto ou le violoncelle vous aident à conserver de la souplesse dans les bras et les doigts etc. Tous les instruments impliquent une part de relaxation et de maîtrise de son corps. Vous développerez aussi votre créativité en apprenant la musique ! Nous avons tous un sens artistique qui n'attend qu'à être révélé au grand jour !   8. J'ai pris de cours quand j'étais enfant, vais-je pouvoir reprendre facilement ? Beaucoup d'entre nous ont appris la musique enfant, mais ont arrêté soit à l'adolescence faute de motivation, soit au moment du premier job. Pour beaucoup, c'est un regret ! Quand on a goûté au plaisir de la musique, on s'en souvient toujours avec nostalgie ! Si vous avez un peu de temps, vous songez peut-être à reprendre votre instrument. D'ailleurs, il est là, c'est dommage de le laisser prendre la poussière ! Si vous commencez les cours de musique pour adultes, vous verrez qu'il vous faudra récupérer quelques automatismes. Vous êtes pianiste : vos doigts ne sont plus aussi déliés. Au saxophone ou à la flûte traversière : votre souffle vous fait défaut. A la batterie : où est la belle coordination que vous aviez acquise toutes ces années ? Cela dit, les premiers cours passés, beaucoup de souvenirs vont remonter à la surface ; vous jouerez des morceaux plus faciles au début et ce que vous aviez mis des semaines à apprendre quand vous étiez enfant, reviendra comme par magie en quelques minutes de travail.   9. Est-il facile de passer d'un instrument à un autre ? Vous avez pris des cours de flûte traversière quand vous étiez enfant, mais ce qui vous fait rêver, c'est le violoncelle ? Vous êtes allé au conservatoire pour apprendre le piano, mais maintenant vous rêvez de chanter en jouant de la guitare ? Vous êtes un saxophoniste chevronné mais vous vibrez pour le clavier ? Sachez que vous ne repartez pas « de zéro ». Tout d'abord, vous avez déjà travaillé votre musicalité, peut-être avez-vous quelques souvenirs de solfège, et votre oreille est déjà habituée à analyser des mélodies. Sur bien des points, beaucoup d'instruments se ressemblent : les pianistes auront des facilités à la batterie ou aux percussions car ils auront entraîné leur coordination. Les instruments à vent et le chant ont un point commun : la maîtrise de son souffle. Les guitaristes pourront sans peine s'initier à la basse ou même à la contrebasse. Et surtout, le point essentiel, c'est probablement que vous avez déjà appris à apprendre la musique ! Si vous êtes déjà musicien, vous savez que répéter des dizaines de fois la même mesure permet de la jouer parfaitement ensuite, vous savez que quelques minutes d'efforts peuvent parfois suffire à dépasser une difficulté. Et surtout vous savez que les efforts sont toujours récompensés !   10. Quel est l'instrument le plus facile pour débuter ?  Il est vrai que si vous avez envie d'avoir des résultats très rapides, dès les premiers jours, des cours de guitare, de piano ou de chant vous paraitront très agréables car quelques astuces permettent de jouer rapidement des morceaux qui vous plairont. Ensuite, le travail de ces disciplines est infini. Par exemple, pour les cours de piano, dès les premiers cours porteront sur la coordination entre votre main droite et votre main gauche. Pour la guitare, vous saurez très vite jouer vos premiers accords ; en revanche il est possible que vos doigts soient un peu douloureux au début, le temps que de la corne se forme aux bons endroits (pas de panique ! vos doigts ne seront pas déformés !) On entend souvent que le violon est l'instrument le plus difficile. C'est un instrument qui demande de la persévérance au début mais où les progrès sont aussi très spectaculaires ! Les cours de violon sont très gratifiants. Pour les instruments à vent, il vous faudra d'abord apprendre à souffler dans votre instrument correctement, ce sera votre unique travail pendant les premiers jours. Cela dit, si vous avez envie de jouer du violon ou de la clarinette, vous risquez fort de vous ennuyer ferme pendant vos cours de guitare, et le piano vous paraitra certainement très difficile ! N'oubliez pas que l'instrument le plus facile sera celui que vous aurez choisi avec votre coeur et non avec votre tête !    

  • 0 Les adultes et la musique ...

    0.00 of 0 votes

    Nous proposons des cours de musique pour tout le monde, pour tous les âges : y compris pour les adultes ! D'ailleurs, plus de la moitié de nos élèves sont des adultes. Mais trouver une école de musique qui accepte les adultes n'est pas forcément chose facile ! Pourtant, il n'y a pas d'âge pour aimer la musique et chez nous, il n'y a pas d'âge pour commencer la musique.   Les cours de musique pour adultesIl n'est pas facile de trouver une école qui accepte les adultes. Dans les conservatoires, ce n'est pas la peine d'y penser ! La plupart refusent carrément les adultes. Même ailleurs, il est très difficile de trouver une solution qui soit compatible avec une activité professionnelle. Pourtant il n'y a pas d'âge pour commencer la musique ! Evidemment ce n'est pas pour en faire son métier, mais bien pour se faire plaisir !    Nos professeurs ont l'habitude de travailler avec des élèves adultes débutants et pourra s'adapter aux désirs de l'élève. Les cours de musique avec les élèves adultes ne peuvent s'appréhender de la même manière que les cours pour enfants. Les adultes ont souvent une idée précise de leurs objectifs musicaux. Le rôle du professeur de musique est alors de donner à son élève les moyens de réaliser ses envies musicales et donc de s'adapter au cas par cas.Le solfègeLe solfège fait souvent peur. C'est une préoccupation récurrente chez une majorité des personnes qui nous appellent. Beaucoup de gens croient qu'il faut d'abord apprendre le solfège pour ensuite démarrer un instrument. Pas du tout !C'est pourquoi, noss cours ont été conçus de manière à ce que tous les élèves puissent jouer de leur instrument dès le premier cours. Concrètement, les élèves apprennent les bases du solfège (lecture de note et rythme) progressivement, tout en commençant à jouer de leur instrument. L'objectif à atteindre est de prendre du plaisir dès les premières heures de cours en jouant les morceaux favoris de l'élève ! Je rappelle souvent que la France est l'un des rare pays à mettre en pratique, dans les conservatoires et les écoles de musique, la dissociation de l'apprentissage du solfège et de l'instrument. Interrogez vos amis anglais, allemands, suisses, italiens... Ils sont déconcertés par nos pratiques. On trouve pourtant dans ces pays une pratique musicale d'un excellent niveau !   Les horaires de coursJe le rappelais au début de ce post, pas facile pour un adulte de trouver une solution qui soit adaptée à ses contraintes professionnelles. Certaines personnes ont un emploi du temps assez chargé ou irrégulier. Je pense en particulier aux demandes de médecins ou d'infirmiers hospitaliers qui changent d'emploi du temps toutes les semaines. Pas facile à satisfaire... mais quand même possible ! Chaque cas est particulier et nous faisons toujours notre maximum pour que le choix du professeur soit parfaitement adapté à la demande qui nous a été faite. Du côté des formules, nous avons conçu des formules de cours très souples.   Qu'ils s'agissent de carnet de cours ou de forfait mensuel, la fréquence et la durée de cours peuvent se moduler librement en fonction de l'emploi du temps de l'élève. Pour finir donc, si vous avez envie de (re)commencer l'apprentissage d'un instrument, il ne faut pas hésiter. L'important est que chacun progresse à son rythme et surtout se fasse plaisir !    

  • 0 Adultes : commencer la guitare ...

    0.00 of 0 votes

    Cours de Guitare pour adultes débutants Vous avez été séduit par la douce mélodie de la guitare, et vous rêvez de devenir le prochain Jimi Hendrix ? Découvrez nos meilleurs articles pour débuter la guitare     10 morceaux faciles à jouer pour les guitaristes débutants Quel morceau jouer lorsque l'on débute la guitare ? Voici quelques titres incontournables à jouer à la guitare pour les guitaristes débutants ! Lire la suite     Apprendre la guitare : 10 choses que tout débutant devrait savoir Vous débutez la guitare, et vous êtes à la recherche de quelques bons conseils ? Vous êtes au bon endroit ! Lisez cet article destiné à tous les débutants qui souhaitent se lancer. Lire la suite     Le solfège est-il indispensable pour jouer de la guitare ? Apprendre le solfège n'est pas chose facile, d'ailleurs vous n'en avez aucune notion ! Mais votre envie de débuter la guitare vous pousse à vous demander : sera-t-il possible de jouer de cet instrument sans avoir appris le solfège? Lire la suite

  • 0 Apprendre la musique à l'âge adulte ...

    0.00 of 0 votes

    Plus jeune, vous vouliez jouer du piano mais vos parents vous ont opposé le manque de place dans le salon familial, l’emploi du temps déjà surchargé par les leçons de tennis et d’échec, leur peu d’envie de faire des allers retours jusqu’à l’école de musique…Vous arrivez à un moment de votre vie où vous avez envie d’apprendre un instrument mais, comme toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’aventure, vous craignez d’avoir une capacité d’apprentissage moindre qu’un enfant, plus apte à emmagasiner de nouvelles infos.Or, commencer l’apprentissage de la musique à l’âge adulte présente aussi de nombreux avantages.    Une volonté adulte, gage de réussiteTout d’abord, votre volonté est maintenant plus claire et plus affirmée que lorsque vous étiez enfant. Ce n’est pas négligeable dans le cadre d’un apprentissage qui demande une certaine persévérance. Vous n’aurez pas besoin que vos parents vous trainent de force au cours et vous impose de répéter chaque soir, c’est votre objectif, votre projet et c’est un gage de réussite.Vous avez conscience de la valeur du temps et de chacun de vos cours, vous serez plus disposé à en tirer le maximum.     Vos goûts également sont maintenant plus affirmés et plus fins. Ils peuvent servir de support à votre motivation. Vous pouvez en parler avec votre professeur qui les intégrera à son enseignement au fur et à mesure de votre progression technique. Au violoncelle, à la guitare ou au piano, vous avez sûrement un morceau qui vous fait vibrer et qui vous servira de moteur pour avancer. Votre curiosité musicale s’est développée, c’est l’occasion de rendre vos cours de musique encore plus riches, en échangeant et partageant avec votre professeur.Dans tous les cas, ne vous laissez pas décourager par un entourage qui pointe les difficultés de la musique, de l’apprentissage en tant qu’adulte. Vous voulez ? Vous pourrez !Choisir votre instrumentSi vous avez le projet d’apprendre un instrument, vous avez certainement une idée précise en tête. Que ce soit le piano dont vous rêvez depuis toujours, le chant que vous pratiquez pour l’instant sous la douche, le violon qui vous fascine, optez pour la discipline qui vous motive. Encore une fois, n’écoutez pas les grincheux qui vous disent que le violon ça grince, que le piano ça prend de la place, ou que vos doigts ne sont pas assez souples pour jouer de la guitare. L’instrument qui vous plaît réellement, c’est aussi l’instrument pour lequel vous serez le meilleur et avec lequel vous prendrez le plus de plaisir.Si c’est la musique qui vous passionne, mais que vous êtes hésitant quant à l’instrument à choisir, n’hésitez pas à vous promener dans des magasins de musique, essayer des instruments, parler avec les vendeurs. Cela rendra les choses plus concrètes pour vous. Discutez également avec les musiciens autour de vous si vous en connaissez.Une fois votre choix fait, assurez-vous que c’est le bon. Pour cela, il peut être intéressant de ne pas investir tout de suite dans l’achat d’un instrument, mais de le louer dans un premier temps. Si vraiment vous n’accrochez pas, vous pourrez toujours changer.    Une collaboration avec votre professeurDans cet apprentissage qui est souvent relié à l’enfance, la peur d’être jugé est souvent présente chez le débutant adulte.Il est important de se débarrasser de ce frein, et pour cela, le rôle du professeur est essentiel. Votre professeur de musique doit bien comprendre les problématiques liées à l’apprentissage d’un instrument ou du chant à un adulte.Le mode d’enseignement est forcément plus démocratique et collaboratif. Le professeur doit instaurer une relation de confiance, tout en restant votre guide et votre référence. Un adulte est plus actif et participe plus dans son cours. Le professeur doit respecter vos envies. Même s’il est aussi là pour vous dire que, non, vous ne pouvez pas jouer ce morceau très technique avec votre guitare électrique tout de suite et vous faire progresser pas à pas pour y arriver.Votre professeur prendra également en compte vos disponibilités pour travailler votre instrument. Ce qui est important, c’est d’être régulier. Pouvez-vous dégager 10 minutes par jour ? 15 minutes tous les 2 jours ? Parlez-en avec lui, afin qu’il fixe les objectifs de la semaine suivante en fonction.En tant qu’adulte, vous avez plus tendance à viser la perfection. Acceptez de ne pas l’atteindre. Apprenez la patience. Laissez votre professeur fixer des objectifs à votre hauteur et félicitez-vous à chaque fois que vous les atteignez. Il est important de ne pas se sentir en situation d’échec et votre professeur est aussi là pour ça.Vous vous posez certainement la question du solfège. La perspective de reprendre un apprentissage très scolaire et rébarbatif vous effraie. Sachez que votre professeur peut tout à fait intégrer des notions théoriques au sein de son cours. Ainsi, chaque point théorique est relié à un morceau que vous êtes en train de travailler et vous aide à avancer. Vous apprenez « utile », et vous absorbez des connaissances de solfège presque sans vous en apercevoir !    

  • 0 Comment se remettre au piano une fois adulte ? ...

    0.00 of 0 votes

    Nombreux sont les adultes d'aujourd'hui qui ont appris le piano dans leur plus tendre enfance, mais qui pris par le tourbillon du quotidien ou par d'autres passions, ont abandonné. D'aucuns n'y éprouvent pas de regret, tandis que d'autres rêvent secrètement de s'y remettre... un jour. Mais, entre l'envie et le premier pas, comment se lancer pour reprendre le piano à l'âge adulte ? Si vous vous reconnaissez dans ce que les professeurs appellent des «faux-débutants», voici quelques conseils pour vous remettre à l'apprentissage du piano et vous redonner le plaisir d'en jouer.   Avoir un bon piano pour débuter !Élémentaire, mais pas si évident. Le vieux piano qui traîne dans le coin du salon depuis deux décennies ne fera pas forcément l'affaire si vous voulez retrouver le frisson de vos premières gammes. La location de piano s'avère intéressante pour ceux qui, peu téméraires, hésitent encore, ou ne disposent pas d'un budget suffisant. Si vous décidez d'investir dans un nouveau modèle, deux options s'offrent à vous : le piano acoustique (droit ou à queue) et le piano numérique.   Les caractéristiques du piano acoustiqueUne résonance et un son sans équivalentLe toucher permet d'apprécier des variations de nuance très finesUne esthétique qui s'intègre bien dans les séjoursPas besoin de prise pour jouerSon prix reste souvent élevé, plus de 1000 euros pour les entrées de gammeMeuble lourd et encombrant, surtout pour les modèles anciensAccordage et entretien régulier nécessairesBeaucoup de pianos vendus d'occasion sont en mauvais étatLes caractéristiques du piano numériqueGlobalement moins lourd qu'un piano acoustique, il peut souvent se démonterRéglage du volume sonore pratique en cas de voisins prochesDifférentes sonorités possiblesAides techniques pour travailler (métronome inclus, morceaux pré-enregistrés, possibilité de s'écouter jouer, transfert USB, etc.)Pas d'accordage à prévoirDes modèles de qualité dès 800 eurosPossibilité d'acheter d'occasion sans risque majeurUn toucher plus mécanique, moins fluideRésonance limitée par la qualité plus ou moins bonne des hauts-parleursBranchement électrique indispensableS'accorder du temps pour jouer du piano dans sa vie d’adulte actif   Entre le travail, les obligations familiales, les loisirs et les tâches ménagères, il peut sembler compliqué de trouver un moment disponible sur une journée d’adulte actif pour pratiquer le piano. Pourtant, un entraînement même bref, de l'ordre d'une dizaine de minutes quotidiennes, apporte un réel bénéfice sur la progression. En divisant vos séances en petites fractions, vous constaterez qu'il est très facile de les glisser entre deux activités, ou le soir lorsque votre journée s'achève. Avant de lancer votre série préférée ou de prendre un livre, accordez un quart d'heure à votre pratique du piano et vous progresserez doucement, mais sûrement.De plus, l'apprentissage sera beaucoup plus efficace si vous pratiquez régulièrement de petites sessions plutôt qu'en effectuant une seule grosse séance. En réitérant les mêmes exercices, vous les maîtriserez rapidement et pourrez passer à l'étape supérieure. Le moment idéal est celui où vous serez disponible et détendu, concentré sur votre objectif, et détaché de toute source de stress.Reprendre les fondamentaux de la musique en tant qu'adulteLe piano, comme le vélo, ne s'oublie jamais vraiment. Mais pour constater ce qu'il vous reste de vos acquis, il faut oser remonter en selle. Commencez par vous familiariser à nouveau avec la lecture des notes et le déchiffrage des rythmes. En retrouvant les réflexes intellectuels nécessaires à cet exercice, vous préparerez votre cerveau à lire et jouer une partition sans effort.En fonction de votre niveau, cette partie de l'apprentissage pourra vous sembler des plus ardues. Adulte, le cerveau devient moins malléable et toute nouvelle façon de penser s'acquiert plus difficilement. Ne vous découragez pas, avancez petit à petit avec des objectifs modestes au départ.C'est également l'occasion de comprendre les notions qui vous échappaient plus jeune, car le solfège repose sur des lois mathématiques que vous avez apprises et utilisées pendant toute votre scolarité. Ne négligez pas l'acquisition du rythme et des nuances. Un morceau bien interprété respecte à la fois le tempo et les notes, tout en apportant une dose d'émotion à travers les crescendos et autres fioritures.Travailler votre technique au pianoIndispensable, la technique ne s'acquiert qu'au prix de la régularité et du travail. Même si jouer des gammes et faire vos exercices de coordination semble rébarbatif, c’est une nouvelle étape essentielle pour délier vos doigts et retrouver une bonne fluidité de jeu. Le corps possède lui aussi une mémoire, et vous serez parfois surpris de certaines facilités qu'il a conservées !Instaurez quelques exercices pour muscler vos doigts et leur redonner de la souplesse. Cela peut se faire de façon très discrète, dans le métro par exemple, au travail entre deux tâches ou devant la télé. Pianotez avec vos doigts, les uns après les autres, puis deux par deux, de plus en plus vite. Vous pouvez aussi utiliser des petits appareils de musculation spécifiques pour la main, ou des balles antistress. Étirez-les copieusement dans les deux sens. La rigidité des articulations est l'ennemie numéro 1 du pianiste !   Savez-vous utiliser les pédales ou les fonctions d'un piano numérique ? Redécouvrir le piano, c'est aussi savoir tirer parti de tous ses atouts. Expérimentez par vous-même, ou faites-vous aider par votre professeur pour comprendre le fonctionnement intime de cet instrument. En vous appuyant sur les compétences high-tech d'un piano numérique, vous parviendrez à travailler mains séparées avec l'accompagnement pré-enregistré, à respecter le métronome, à jouer des morceaux de synthétiseur qui utilisent des voix de synthèse, et plus encore.Rejouer des morceaux de piano qui vous plaisentPour qui a conservé ses méthodes de piano de son enfance, se replonger dans les premiers exercices et morceaux appris consiste en un excellent moyen de rafraîchir la mémoire du pianiste qui sommeille en vous. En jouant des mélodies que vous connaissiez par cœur, les connexions se recréent rapidement et vos deux mains retrouvent la familiarité du clavier. Les débuts laborieux seront vite récompensés par le retour des habitudes. Vous verrez que vous arriverez à rejouer sans trop de difficultés des morceaux que vous n’aviez pas joués depuis plus de 10 ans !Le plaisir doit primer sur le devoir, car il est garant de votre régularité. Bien sûr, il vous faudra par moment faire preuve d'exigence envers vous-même afin de conserver les acquis des séances précédentes. Concentrez-vous cependant sur des morceaux que vous aimez, que vous pourriez jouer à une occasion particulière, pour votre famille ou vos proches par exemple, ou pour accompagner un ami chanteur. Plus vous éprouverez de satisfaction à l'issue de vos séances, plus vous trouverez de motivation pour poursuivre l'apprentissage.   Explorer de nouveaux styles musicaux"Au clair de la lune", "Ah vous dirai-je maman", l’apprentissage du piano passe généralement par ces comptines classiques du répertoire. En tant qu'adulte, vous n'avez peut-être pas envie de renouer avec les mélodies de l'enfance, et c'est bien compréhensible. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais genre pour débuter ou reprendre le piano.Vous avez toujours voulu vous lancer dans le jazz ? Les rythmes endiablés de la musique latine vous font chavirer ? Vous rêvez d'incarner le nouvel Elton John, ou vous adoreriez jammer avec Coldplay ? Même les morceaux les plus exigeants existent en version débutant, sur internet par le partage des internautes, ou regroupés dans des méthodes plus actuelles. Reléguez la "Méthode Rose" au placard, vous allez pouvoir vous entraîner sur les plus grands rythmes de l'histoire de la musique.Il est parfois opportun d'abandonner ses préjugés. La musique classique ennuyeuse, le métal assourdissant, la country ringarde ? Jusqu'à preuve du contraire, personne n'a exploré l'intégralité de tous ces registres, qui contiennent chacun des perles musicales. Pensez aussi à noter les noms des morceaux que vous entendez qui vous touchent, ou à utiliser Shazam, par exemple, pour les retrouver.Entraîner votre oreillePossédez-vous une bonne oreille musicale instinctivement ? Si tel est le cas, vous faites partie des personnes chanceuses qui n'ont pas besoin de travailler sur la justesse des notes lorsqu'elles chantent, car vous repérez sans problème si la mélodie coïncide ou non. Écoutez des morceaux qui intègrent des parties de piano et essayez de les reproduire sur votre clavier. Cela fonctionne aussi avec toute mélodie que vous avez en tête ou que vous entendez. Si votre oreille vous permet de retranscrire la musique sans passer par le solfège, vous avez tout à y gagner. Après tout, Elvis Presley et Jimi Hendrix eux-mêmes ne savaient pas lire les notes !   Pourquoi ne pas vous lancer dans l'improvisation ? Plutôt que d'apprendre à déchiffrer des morceaux, concentrez-vous sur les techniques pour créer vous-même des mélodies qui vous ressemblent. La plupart des morceaux célèbres tournent autour de 3 ou 4 accords : à vous de les apprendre, et de composer votre hymne. Si les morceaux vous paraissent trop simples au départ, vous vous enrichirez rapidement de nouvelles techniques et produirez des mélodies de plus en plus élaborées.Fixer des échéances strictes pour s'entraîner au piano lorsque l’on est adulteSi vous gardez dans un coin de votre tête l'idée de reprendre le piano, mais que vous ne mettez rien en place, vous risquez d'attendre encore longtemps. Soyez actif, organisez vos séances quitte à les inscrire sur votre planning. Objectifs, durée de la session, morceaux travaillés, mettez par écrit le contenu de vos entraînements et vous vous sentirez gratifiés après quelques mois en constatant votre évolution.Une très bonne façon de vous motiver pour être assidu consiste à prendre des cours particuliers de piano. Avec un professeur pour vous accompagner, vos difficultés vous sembleront moins lourdes et vous aurez l'impression de progresser plus rapidement qu'en étant seul.Pour aller plus loin : Découvrez 7 astuces pour apprendre à jouer du piano plus vite à l'âge adulteUtilisez Internet pour apprendre le piano   Internet a beau créer de nombreuses polémiques sur son rôle dans la société actuelle, il n'en reste pas moins un outil formidable pour qui souhaite apprendre dans un domaine précis. Enfant, vous n'aviez pas la chance d'avoir accès à tous les contenus proposés, mais c'est aujourd’hui possible et vous auriez tort de vous en priver ! Par exemple, des professeurs de piano mettent régulièrement en ligne des tutoriels vidéo, sur les plateformes d'échange les plus connues comme YouTube, afin de vous aider à jouer un morceau en particulier pas-à-pas. Ils vous éclairent sur des techniques, et vous expliquent comment progresser à tous les niveaux. Ainsi même si votre budget ne vous permet pas de payer un professeur, vous bénéficiez tout de même d'une partie de ses avantages.Les applications pour apprendre la musique ont également le vent en poupe. Outre leur aspect ludique, elles permettent d'apprivoiser des notions parfois trop floues, comme la lecture de la clé de fa ou les différentes nuances.Il existe des sites de partage de partitions, comme Musescore, sur lesquels les apprentis compositeurs échangent leurs créations. N'hésitez pas à y piocher quelques nouveautés, histoire de rafraîchir votre répertoire gratuitement. Consultez cet article pour en savoir plus sur la façon de trouver des partitions de piano libres de droit.Un doute sur une notion de solfège, sur une interprétation ? Posez votre question sur un forum spécialisé afin d'obtenir des informations plus précises.   Le mot de la finN’ayez pas peur de vous relancer dans l’apprentissage du piano, il vous faut prendre le temps d'apprivoiser à nouveau l'instrument sans vous mettre de pression. Le principal atout des débutants adultes reste une motivation généralement bien moins entamée que les plus jeunes. Tirez parti de vos bonnes dispositions et faites-vous plaisir ! 

Stages & ateliers

Programmes

  • Piano Piano
  • Clavier Clavier
  • GuitareGuitare
  • Guitare Electrique Guitare électrique
  • Accordeon Accordéon
  • Guitare Basse Guitare Basse
  • Batterie batterie
  • Chant chant
  • Clarinette clarinette
  • Contrebasse contrebasse
  • Cor cor
  • Djembe djembe
  • Flûte à bec flute à bec
  • Flûte traversière flute traversière
  • Harmonica harmonica
  • Harpe harpe
  • Hautbois hautbois
  • Orgue orgue
  • Saxophone saxophone
  • Trombone trombone
  • Trompette trompette
  • Ukulele ukulele
  • Violon violon
  • Violoncelle violoncelle
  • Solfège Solfège
  • M.A.O. M.A.O.